2015… Tel le Phenix, l’Immigration renaitra de ses cendres ! | Immigration & Recrutement | Phoenix Gestion en Mobilité Internationale

2015… Tel le Phenix, l’Immigration renaitra de ses cendres !

August 18, 2014

Par Selin Deravedisyan-Adam

 

 

 

 

En relisant certains de mes articles, je me rends compte que non seulement, tout ce que je prédisais depuis ces deux dernières années se sont réalisés mais en plus, nous sommes en train d’atteindre l’apothéose en matière de politique d’immigration canadienne.

 

 

En effet, 2015 sera l’année de la refonte totale de tout ce qui existe au niveau des programmes dédiés à la résidence permanente et permettre à des acteurs externes, tels les employeurs, de jouer le grand jeu et recruter les futurs Canadiens ! Mais, ma boule de cristal me dit qu’il ne faut pas exploiter le thème de l’Immigration et fragiliser cette artère vitale pour un pays aussi peu peuplé qu’est le Canada !

 

 

Je vais être brève et simplement vous laisser méditer sur un poème qui nous laisse à réfléchir… (Pour ceux qui me connaissent, je n’ai pas choisi le Phénix sans raison…)

 

 

Tel le Phénix l’amour renait de ses cendres (je cherche l’auteur !!)

 

 

Tel le phénix qui renait de ses cendres

Notre amour prisonnier a refusé de se rendre

Et bien qu’il fut cerné et condamné à mort

Il continue à vibrer encore et en corps

Tel le phénix qui renait de ses cendres

Les émois de l’hiver semblent s’éloigner

L’amour a survécu et envie de reprendre

Mais telle une jeune pousse, il faudra l’arroser

Car toute épreuve laisse toujours des traces

Faudra aider le temps à bien les effacer

Car si elles ressurgisse ce serait la menace

Que cet amour se meurt pour l’éternité…

Contrairement au phénix renaissant de ses cendres

Nous n’avons pas ce pouvoir ni l’éternité

Alors prenons grand soins de cet amour si tendre

Evitons les écueils qui le feraient s’échouer…

 

 

En effet, même si ce dernier parle d’AMOUR, remplacez juste ce mot par «IMMIGRATION» et relisez le ! Et bien, voici ma pensée du jour et j’espère que le message est compris dans tout son sens !

 

 

Je finirai ce beau poème par :

 

 

Ne jouons pas trop avec l’immigration…

Prenons, au contraire, leçon de son exploitation

Et peuplons notre si beau pays avec Ambition !

Continuons à voir l’Immigration avec Amour, tâche que je mène avec Passion !

 

 

Avec amour…

Selin Deravedisyan-Adam, CRIC

Phoenix Gestion en mobilité internationale…. pour vous servir !

 

Please reload

RECHERCHE PAR DES MOTS-CLÉS

Please reload

ARTICLES SIMILAIRES

Please reload